OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quelques endroits insolites à visiter au Japon

Le Japon est un pays à la fois très urbanisé et qui abrite une nature bien vivante. Il fascine ses visiteurs par la richesse de son patrimoine, la culture fascinante ainsi que ses nombreuses innovations technologiques au service de la vie quotidienne. Si vous projetez de partir pour cet archipel du continent asiatique lors de votre prochaine escapade, sachez que la destination est également réputée pour abriter plusieurs endroits peu ordinaires, voire insolites. À travers cet article, découvrez quelques-uns de ces lieux étranges à visiter dans le territoire japonais.

Le parc Hanayashiki

Le parc Hanayashiki fait partie des endroits insolites à découvrir lors de votre séjour sur mesure au Japon. Situé au cœur d’Asakusa à Tokyo, il est le plus vieux parc d’attractions de l’archipel. À l’origine, ce parc était un simple jardin botanique qui est ensuite transformé en zoo, avant de devenir un parc d’attractions ultra moderne à l’époque de sa construction en 1853.
Même si aujourd’hui Hanayashiki est marqué par le temps, il a bien su conserver un charme suranné lui conférant une ambiance particulièrement rétro. Une visite du parc vous permettra d’apprécier les classiques des parcs à thèmes et des fêtes foraines, dont la maison hantée, grande roue, rollercoaster, etc. dans des versions vintages et authentiques.

Asakusa_Hanayashiki_-03

L’île d’Hashima au Japon

L’île d’Hashima, également connu sous le nom de Gunkanjima, est une petite île se trouvant dans la mer d’Amakusa à une vingtaine de kilomètres au large de Nagasaki. Ayant vu le jour vers le début du XXe siècle suite à la découverte d’un gisement de houille, cette île faisait partie des endroits les plus peuplés du monde. Suite à la baisse de ses activités minières, elle a fini par être désertée de ses derniers habitants en 1974.
Aujourd’hui inhabitées, les ruines de l’ancienne cité charbonnière se visitent dans le cadre de tours organisés et attirent un grand nombre de visiteurs chaque année. Désormais appelée Gunkanjima, traduit littéralement par « l’île navire de guerre » en raison de la forme qu’elle a revêtue, cette île fantôme est l’un des endroits insolites à ne pas manquer lors d’un voyage au Japon.

Le quartier d’Ikenoue

Considéré comme étant le Tokyo résidentiel, Ikenoue se trouve à seulement trois stations à l’ouest de Shibuya. C’est un agréable quartier constitué de jolies maisons traditionnelles et d’arbres parfaitement taillés. Ce petit bout de Tokyo aux allures de petite ville provinciale est habité par une classe moyenne aisée.
Sa particularité réside dans son côté particulièrement paisible contrastant avec l’ambiance urbaine de Tokyo, considérée comme étant l’une des plus grandes villes du monde. Ainsi, un passage dans ce quartier tranquille vous séduira par son atmosphère apaisante et des plus calmes. Le Kamakura Café et la Pâtisserie Pierre sont deux des endroits les plus prisés des autochtones.

Le village Kakashi no Sato

Également appelé « village des poupées », Kakashi no Sato se situe à 800 mètres d’altitude au bout de la vallée d’Iya, sur l’île de Shikoku. Ce petit village japonais du nom administratif de Nagoro abrite une population de près de 40 habitants et une centaine d’épouvantails. Vous l’aurez compris, ce lieu se démarque par les nombreuses poupées disposées un peu partout dans la localité.

Ces dernières représentent des positions de la vie quotidienne, dont la discussion devant la maison, le travail dans les champs, la pause café, l’arrêt de bus, etc. Les premières poupées sont créées par Tsukim AYANO en 2003, afin de peupler le village qu’il a retrouvé sans vie après l’avoir quitté plusieurs années pour travailler à Osaka. Chaque épouvantail a son nom, son histoire ainsi que son propre caractère et est répertorié dans un registre consultable par les visiteurs.

  • Partner links